Sandra – Ich bin eben doch eine Frau, 2015

agrandir l'image

© Annick Ramp

Protagoniste du reportage, Sandra s’est battue avec force dans sa quête d’identité et d’acceptation de sa personne. Élevée dans une institution spécialisée et souffrant d’un problème cardiaque, Sandra a affronté bien d’autres écueils. Elle, qui a grandi en tant qu'homme, a été opérée il y a six ans pour devenir pleinement une femme. La photographe nous fait découvrir Sandra tant à travers les attributs de sa féminité que ses intérêts personnels, parmi lesquels une passion pour la météorologie. Des vues d’un ciel mouvant viennent ainsi parfaire la série en nous invitant à adopter le point de vue de la protagoniste et à penser le parcours, parfois malaisé, qui relie le corps à l’esprit. (Catherine Kohler)

Mandatées par le Pôle de recherche national LIVES et les Journées photographiques de Bienne, trois jeunes photographes suisses (Simone Haug, Annick Ramp, Delphine Schacher) ont réalisé chacune un travail sur les thématiques du PRN LIVES « vulnérabilité et résilience ».

Lieu: PhotoforumPasquArt

Interview

headphone Annick Ramp

Télécharger MP3 (2.71 MB)

Bio

Annick Ramp (1987, Suisse) vit et travaille à Zürich. Diplômée en design photographique, elle travaille en tant qu'indépendante tout en ayant intégré l’équipe des photographes du journal Neue Zürcher Zeitung. Ses travaux ont été primés à plusieurs reprises notamment par le prix des jeunes talents vfg et le Swiss Press Photo Award. 

annickramp.ch