Bois des Frères, 2015

agrandir l'image

© Delphine Schacher

Contrastant avec la cité-satellite du Lignon dans la commune genevoise de Vernier, de frustes pavillons en bois constituent la trame de fonds de l’enquête photographique de Delphine Schacher. Conçus dans les années 1960 pour loger les centaines d’ouvriers italiens venus travailler sur le chantier du Lignon, les chambres de 10m2 ont continué à héberger des générations successives de travailleurs saisonniers rejoints par d’autres locataires. Des portraits des habitants se mêlent aux vues intérieures et extérieures des pavillons de manière à former une pluralité de perspectives qui s'ouvrent sur des réalités socio-économiques. Migrations, chômage ou divorces redéfinissent les frontières de l’intimité ou de la promiscuité génératrice à la fois de tensions et de cohésion sociale. (Catherine Kohler)

Mandatées par le Pôle de recherche national LIVES et les Journées photographiques de Bienne, trois jeunes photographes suisses (Simone Haug, Annick Ramp, Delphine Schacher) ont réalisé chacune un travail sur les thématiques du PRN LIVES « vulnérabilité et résilience ».

Lieu: PhotoforumPasquArt

Interview

headphone Delphine Schacher

Télécharger MP3 (3.00 MB)

Bio

Delphine Schacher (1981, Suisse) vit et travaille à Lausanne. Elle est diplômée de la Formation supérieure de l’École de photographie de Vevey. Sa série Petite robe de fête a été primée par le Prix SFR Jeunes Talents aux Rencontres d’Arles et exposée dans plusieurs festivals européens comme Circulation(s) à Paris et sa série La mécanique céleste réalisée dans le cadre de l’Enquête photographique valaisanne en 2014 a été récemment exposée au Festival Encontros da Imagem à Braga (Portugal).

delphineschacher.com